Faut-il supprimer certaines œuvres d’art dans le contexte du mouvement « Black Lives Matter » ?

Ces derniers mois ont été chamboulés par le mouvement social du Black Live Matter suite à l’assassinat de George Floyd par des policiers américains. Ce meurtre a suscité des rassemblements dans le monde entier, et notamment en France, où de nombreuses violences policières sont encore d’actualité. La question est alors venue : doit-on supprimer des symboles de l’Histoire reflétant les années d’esclavage ? Il s’agit de notre débat culturel du jour. 

Un passé colonial ne pouvant pas être renié

La France a un passé colonial très fort. Durant de nombreuses années, les colonies ainsi que l’esclavage ont duré bien trop longtemps. Malheureusement, cette partie de l’Histoire ne peut être oubliée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, aujourd’hui, de nombreux ouvrages font encore référence à ces périodes. Il s’agit finalement de l’héritage d’un passé relativement compliqué.

Toutefois, est-il vraiment utile de garder et surtout d’afficher des symboles historiques pouvant encore heurter de nombreux citoyens français ?

Certains historiens refusent catégoriquement ces suppressions

Faisant suite à ce débat, de nombreux historiens comme Dimitri Casali se sont formellement opposés au déboulonnage des statues et d’autres œuvres. Elles forment, selon eux, une partie de notre Histoire, qui ne pourra jamais être oubliée.

D. Casali prône plutôt l’éducation. En effet, il souhaiterait que les jeunes soient plus informés sur l’Histoire de la France de manière à ne pas créer de clivage entre les différentes communautés qui cohabitent en France.

Il pense d’ailleurs qu’en détruisant ces monuments, cela représenterait le déni de notre Histoire. Je pense au contraire qu’il s’agirait d’une véritable avancée pour notre société qui semble être dans une impasse à l’heure actuelle face à ce problème culturel.

Peut-on vraiment tolérer de telles idées ?

Selon mon opinion, qui rejoint d’ailleurs celle de Françoise Vergès, il est grand temps de « Décoloniser les villes ! ».  On ne peut certes renier notre Histoire, il faut vivre avec. Toutefois, pourquoi devrions-nous accepter de promulguer des hommes ayant mis en avant l’esclavagisme et la déportation des Africains ?

C’est par exemple le cas de la statues de Colbert présentes dans de nombreuses villes de France, qui représente cet homme ayant prôné le racisme pendant si longtemps. Il est d’ailleurs à l’origine du Code noir encadrant alors à l’époque, au XVIIème siècle, la relation maitre esclave.

colbert statue

Il me semble tout juste intolérable qu’une telle statue trône encore dans des villes de France et semble mettre en avant un tel personnage. Bien entendu, nous ne pouvons pas renier notre passé. Il serait sans doute judicieux de plutôt mettre en avant des mémoriaux de l’esclavage, comme c’est le cas dans la ville de Nantes.

Notons également que ce débat ne date pas d’hier. En effet, depuis plusieurs années déjà, de nombreuses associations demandent à ce que le nom de Jean-Baptiste Colbert soit supprimé. Rappelons que des rues ainsi que des écoles portent son nom.

A-t-on réellement besoin de tels symboles historiques pour nous rappeler l’Histoire de la France ? La réponse est très certainement négative.