La semaine de 4 jours, est-ce vraiment une bonne idée ?

Il y a un débat qui fait parler de lui en ce moment : c’est la semaine de 4 jours. Voici une nouvelle forme d’organisation au travail qui devrait en ravir certains. L’idée est apparue il y a quasiment 30 ans, puisque c’est en 1993 que l’idée de travailler 4 jours sur 7 fait surface. C’est le socialiste Pierre Larrouturou qui évoque cet aménagement pour la première fois.

Une idée qui peut faire peur à première vue

Bien que travailler 4 jours par semaine fasse rêver plus d’un travailleur, il faut aussi penser que répartir les 35 heures en 4 jours au lieu de 5 peut s’avérer compliqué. Travailler plus de 9 heures par jour peut s’avérer dur et très épuisant, cela est totalement logique.

Les opposants à la semaine de 4 jours s’appuient ainsi sur ce point et diront alors qu’il est impossible de travailler 35 heures en 4 jours. Cela est vrai, cependant, nous n’avons pas dit notre dernier mot. Ceux qui ne sont ni pour ni contre parlent également d’une transition avec le télé travail. Ils pensent ainsi que travailler une journée par semaine à domicile pourrait être une bonne solution. Emmener son ordinateur à la maison, est-ce vraiment être en repos ? Pas tout à fait non.

Une efficacité déjà prouvée depuis longtemps

Pourtant, de nombreuses études montrent déjà que la semaine de 4 jours fait ses preuves. En effet, avoir 3 jours de repos augmente considérablement le temps de déconnexion et réduit par conséquent le stress de manière non négligeable. Le bien-être des salariés passe finalement avant tout autre chose. Cela peut paraitre assez idyllique mais c’est l’idée qui permettrait enfin la croissance d’une entreprise sans forcément le faire au détriment des travailleurs.

productivite semaine 4 jours

Il est également prouvé qu’être détendu au travail augmente la satisfaction et donc l’envie de prouver son efficacité au travail. Il est vrai que c’est un rythme à prendre mais pourquoi ne pas y penser ? Travailler uniquement 4 jours nous permettrait enfin de mieux profiter, n’est-ce pas ? L’efficacité des salariés est d’ailleurs totalement favorisée. Attention toutefois à ne pas se mettre la pression. Nous avons un jour de moins, certes, alors c’est le moment de revoir les différentes priorités.

Des temps de travail réduits pour se sentir mieux

Selon mon avis et les études que j’ai pu consulter à ce sujet, la vie personnelle affecte significativement notre productivité au travail. Une personne fatiguée ou malheureuse sera forcément moins productive. C’est d’ailleurs ce que prouve le rapport de la société YPREMA, qui utilise déjà cette organisation depuis 1997. Elle démontre également une hausse significative du chiffre d’affaires depuis la mise en place de cet ajout d’un jour de repos.

Ainsi, en ayant une journée de repos en plus, il serait fort possible que nous passions finalement moins de temps au travail en fournissant une productivité plus grande.  Cette organisation pourrait être ainsi menée à bien et montrer au salariat, qu’il peut bien y avoir un jour de plus entre le samedi et le dimanche !

A voir aussi : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/et-maintenant/et-maintenant-vers-la-semaine-de-quatre-jours_4033153.html